Microbiote intestinal, la santé du futur !

Nous savons depuis longtemps que notre santé dépend de subtiles interactions entre nos prédispositions génétiques et l’ensemble des facteurs de l’environnement qui nous entoure, dont nos habitudes de vie et parmi elles notre alimentation.

La santé par le microbiote intestinal

Microbiote intestinal, qui es-tu ?

Le microbiote intestinal est l’ensemble des micro-organismes présents dans l’intestin. Son existence est connue depuis longtemps et les spécialistes ont presque toujours supposé qu’il existait une interaction certaine entre cette flore intestinale et notre organisme. Des interactions qui n’ont pu être démontrées que récemment et qui entraînent un nouvel élan autour du microbiote intestinal et de son rôle en matière de santé.

Chaque individu possède environ 100 000 milliards de ces micro-organismes (bonnes bactéries) et héberge de 160 à 200 de ces espèces dans ses selles, une diversité bactérienne qui évolue en fonction de l’âge, de la génétique, de l’alimentation et du lieu de vie de la personne.

 

Microbiote intestinal, que fais-tu ?

Le rôle du microbiote intestinal peut évoluer d’un individu à l’autre du fait de la diversité des micro-organismes présents mais on sait désormais qu’il concerne le métabolisme, la digestion, la fabrication des vitamines (B et K), le maintien de la muqueuse intestinale et de son étanchéité, les défenses immunitaires en empêchant l’implantation des germes indésirables et même la neurologie et les émotions, notamment le stress. Et si les symptômes de nombreuses maladies connues sont traités, on s’intéresse aujourd’hui à mettre en évidence les liens qui peuvent exister entre celles-ci et le microbiote intestinal. Une petite révolution pour la médecine !

Révolution ? Pas tant que ça ! Au début du 20ème siècle un scientifique russe du nom d’Élie Metchnikoff (prix Nobel de médecine en 1908) soulevait déjà à l’époque le lien étroit existant entre l’intestin et les maladies. Plus ancien encore, le médecin grec Hippocrate l’avait compris il y a 2500 ans : « Toutes les maladies commencent dans l’intestin ».

Ce qui a changé ? Notre mode de vie. Le microbiote intestinal est très fragile et peut souffrir :

  • D’une alimentation déséquilibrée,
  • De la prise d’antibiotiques ou de médicaments,
  • Du stress,
  • Du manque d’activité physique,
  • Des toxines et polluants…

Résultats ? Diarrhées, constipation, douleurs abdominales, pathologies infectieuses à répétition… Mais aussi mauvaise haleine, maux de tête, insomnie, humeur changeante sont autant de signaux d’alarme que nous envoie notre intestin pour nous informer qu’il ne va pas si bien.

L’intestin, ce deuxième cerveau !

Notre intestin contient 200 millions de neurones, oui, des neurones comme dans notre cerveau. Et ces deux foyers de neurones échangent des informations, c’est une véritable conversation secrète qu’ont le cerveau et l’intestin !

Plus étonnant encore, 95% de notre sérotonine (neurotransmetteur qui participe à la gestion de nos émotions) est synthétisé au niveau de notre intestin !

 

Comment prendre soin de son microbiote intestinal ?

Il existe des micronutriments capables de moduler la composition et l’activité du microbiote intestinal de manière bénéfique : les prébiotiques et les probiotiques.

Les prébiotiques

Ce sont des fibres non digestibles qui servent de nourriture aux bactéries du microbiote et qu’on trouve principalement dans les fruits et les légumes.

Les probiotiques

Bactéries vivantes qui contribuent à empêcher la prolifération des germes indésirables et qu’on trouve dans les laits fermentés ou sous forme de compléments alimentaires.

Le conseil de votre pharmacien

Conseil de votre pharmacien en Isère, Saint-Quentin-Fallavier

Pensez à faire régulièrement des cures de probiotiques, pour maintenir la qualité de la flore intestinale (microbiote) et éviter que ne s’installent des pathologies diverses (constipation/diarrhées, fatigue, baisse de moral, mycoses, infections récidivantes, …)

Pour adultes et enfants, il existe la gamme LACTIBIANE

  • Lactibiane Référence adulte, 30 gélules : 24,15 €
  • Lactibiane enfant gouttes 30 ml : 16.90 €

Demandez conseil à votre pharmacien

[an error occurred while processing this directive]