Le microbiote du bébé : un élément important pour sa santé !

Le microbiote du bébé : un élément important pour sa santé

Son rôle a longtemps été méconnu, pourtant le microbiote intestinal a une influence très importante sur notre santé. Pour les bébés aussi, et même davantage ! En effet, le microbiote aura un rôle déterminant sur la santé du bébé et jusque bien plus tard dans sa vie.

Comment se créé le microbiote intestinal de bébé à sa naissance ?

L’intestin d’un bébé dans le ventre de sa maman, s’il n’a pas encore été exposé à un environnement extérieur, n’en reste pas moins colonisé par des bactéries issues du liquide amniotique, du placenta, du sang et du cordon ombilicale.

Dès la naissance, l’intestin du nourrisson va être colonisé par des bactéries d’origine vaginale, intestinale et cutanée de la maman mais aussi de l’environnement qui l’entoure.

Certains éléments peuvent modifier l’implantation et la composition du microbiote de bébé :

  • La génétique;
  • L’origine géographique : la diversité du microbiote sera bien supérieure dans les pays en voie de développement que dans nos pays occidentaux;
  • Le mode d’accouchement : un accouchement par césarienne empêchera par exemple le contact du bébé avec les flores vaginales/anales de la maman;
  • Les antibiotiques : la prise d’antibiotiques par la maman (pendant la grossesse ou lors de l’accouchement) ou le bébé à sa naissance, peut altérer le microbiote de ce dernier;
  • Le type d’alimentation après la naissance : l’allaitement maternel permettra au microbiote du nouveau né d’être colonisé par des lactobacilles et des bifidobactéries dont le rôle bénéfique pour la santé est désormais bien démontré.

Le microbiote : un organe à part entière

De part ses nombreuses fonctions, le microbiote intestinal est aujourd’hui considéré comme un organe à part entière, que ce soit pour les nourrissons, les enfants ou les adultes. Le microbiote possède notamment des fonctions :

  • Métaboliques : car le microbiote aide à la digestion de certaines fibres non digérées au niveau de l’intestin grêle et produit des métabolites essentiels et des vitamines.
  • Immunitaires : car le microbiote joue un rôle défensif contre les mauvaises bactéries. Il participe à la maturation, la stimulation et l’éducation du système immunitaire.

La bonne santé de bébé conditionnée par la qualité de son microbiote intestinal ?Un bon microbiote à la naissance est-il la promesse d’une bonne santé à venir ?

Plusieurs études montrent qu’un déséquilibre du microbiote chez le nourrisson peut être associé à différentes pathologies : asthmes, eczéma, allergies, obésité, autisme. C’est le cas par exemple de recherches menées aux États-Unis qui mettent en évidence le lien de causalité entre le nombre croissant d’accouchements pratiqués par césarienne et celui tout aussi croissant de cas d’allergies et d’asthmes chez les jeunes enfants.

Plus récemment, d’autres études ont montré qu’un déséquilibre du microbiote pendant la grossesse pouvait se répercuter chez le nouveau-né et entraîner par la suite, à l’âge adulte, des pathologies inflammatoires.

Face à ces éléments, il est correct d’affirmer qu’un bon microbiote permet, avant même la naissance, de rester en bonne santé. Mais comment faire en sorte que le microbiote intestinal soit d’une « qualité » et d’une diversité suffisantes pour conserver cette excellente santé ?

Comment favoriser le bon microbiote intestinal du bébé ?

Si plusieurs facteurs « naturels » comme la vie à la campagne ou la présence d’animaux de compagnie sont réputés mieux protéger les enfants de certaines pathologies, il est bien souvent nécessaire d’apporter un complément par des cures de probiotiques, et cela dès la grossesse. Les probiotiques sont des micro-organismes « utiles » qui favorisent la flore intestinale et donc un bon microbiote. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre article sur « le microbiote, la santé du futur« .

Des études ont constaté que la prise de probiotiques pendant la grossesse avait des effets bénéfiques :

  • Contre le risque de prématurité,
  • Pour les qualités immunologiques du lait maternel,
  • Pour la prévention de l’eczéma atopique de l’enfant,
  • Contre le risque d’obésité de l’enfant.

Après sa naissance, il peut être efficace pour sa santé de donner des probiotiques au bébé de façon régulière et selon les cas. Demandez conseils à votre pharmacien qui saura vous orienter vers les probiotiques les plus adaptés en fonction du besoin de votre enfant et vous conseiller sur l’utilisation des probiotiques.

Partager:
[an error occurred while processing this directive]